arrow-leftarrow-righteditfacebookgoogle-plusinstagramlinkedinmarkerpinteresttwitter
Scroll down
  • L'histoire du château de Grand-Bigard

L'historique du château

La Belgique a toujours émerveillé le touriste qui la découvre, par la beauté de ses monuments et de ses châteaux. Le Brabant compte plusieurs de ces châteaux qui témoignent d'un passé glorieux, mais celui dont s'enorgueillit la jolie commune de Grand-Bigard, à 7 km à l'ouest de Bruxelles, est, sans conteste, l'un des joyaux du patrimoine belge.

Le château de Grand-Bigard, dont les origines remontent au XIIe siècle, est entouré d'un large fossé où dort une eau profonde et que délimitent les hautes frondaisons d'une couronne de grands hêtres plusieurs fois séculaires.
Un pont à cinq arches, commandé par deux magots héraldiques du XVIIème siècle l'enjambe et conduit au pont-levis qui précède le châtelet d'entrée dont la partie centrale date du XIVe siècle.

Le château est un bâtiment aux vastes proportions et d'une pureté de style admirable: il constitue un spécimen remarquable de la Renaissance flamande, et se compose d'un long corps de logis à un étage dont la brique rose, sur laquelle tranche la pierre blanche des entablements des hautes fenêtres à meneaux, se marie agréablement aux pentes bleutées de la toiture d'ardoises.

La chapelle, à l'aile droite, n'a subi aucune modification depuis trois siècles et l'aile gauche est surmontée d'un bulbe.

Erigé vers 1347, le donjon, qui dresse sa silhouette massive, haute de trente mètres, à gauche du châtelet d'entrée, comporte quatre étages. Les murs ont une épaisseur de deux mètres. De la plate-forme du quatrième étage, entourée d'un mur crénelé, un panorama prestigieux se déroule sur Bruxelles et le pays flamand à trente kilomètres à la ronde.